Life with Death

Les Hommes? Les Femmes? Qui vainquera...?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 N'ai pas peur Talim *sourire sadique*

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Devons-nous taper Talim Nate ? (répondez-nous nombreux !)
OUI, taper Talim !
55%
 55% [ 6 ]
NON, faut pas c'est mal !
18%
 18% [ 2 ]
Franchement j'en ai rien à peter ...
27%
 27% [ 3 ]
Total des votes : 11
 

AuteurMessage
Takeo Inuyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 205
Age : 27
Localisation : Au 7eme ciel! XD
Métier (dans le jeu) : Commando (donc guerrier)
Arme : lance
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: N'ai pas peur Talim *sourire sadique*   Lun 1 Jan - 13:25

[Te tuer n'était pas du tout à l'ordre du jour...]

Quand Saya dérouta sa question, il se tournat vers elle, un peu surpris. La nature de la pierre aurait sans doute été expliqué dans l'usage qu'elle comptait en faire... Ca faisait une question qui s'avérerait inutile. En plus elle lui souriait comme si elle avait marqué un point à un jeu. C'était un peu trop simpliste pour lui...

Talim semblait totalement abbatue par leurs questions, comme si elle s'attendait à autre chose. Pourtant, si elle leur avait simplement expliqué l'histoire sans attendre de questions, ça lui aurait épargné cette peine. Ce jeu du chat et de la souris ennuyait profondement Takeo, devoir extirper et deviner les sous-propos de Talim prenait bien trop de temps.


« Bon alors… laissons le caillou de côté pour le moment. Ces rebelles, si l’on peut leur donner ce nom, sont, ou plutôt étaient, des trafiquants… Mais de quoi, me direz vous ? De toxic principalement… De produits chimiques dévastateurs. Leur particularité, contrairement aux libres, est qu’ils ne souhaitent pas simplement stopper cette guerre. Ils souhaitent reconstruirent le monde.

Takeo ne comprit pas desuite ce qu'elle voulait dire. "Reconstruire le monde" signifiait pour lui retourner à l'ancien régime mixte, donc le meme que les libres. Ca faisait blocage dans son esprit.

« En d’autre terme, contrairement à ces deux imbéciles de maîtres, excusez moi pour le terme, ils ne se contentent pas de détruire les hommes, les femmes, ou les libres. Ils veulent tout détruire. Et la base que vous avez attaquez, c’était la base la plus importante. Sans elle, ils ne peuvent plus rien faire.

Là, Takeo avait bu chaque parole de Talim comme si il s'agissait du remède contre la mort. Les gars de la foret étaient donc des extrémistes fanatiques pensant pouvoir reconstruire aprés l'anéantissement complet du monde. Si il se basait sur la tailles et les effectif de la base forestière, cela prenait en effet une envergure trés inquétante. Si ces dingues étaient aussi nombreux, cela signifiait qu'il y avait une troisième force majeure mise à part les deux factions connues.
Takeo était choqué par ces révélations, un troisième camp cladestin forcait à changer radicalement les tactique des hommes et des femmes. Il pensait déjà à ce qu'il devrait faire en rentrait à Tarak avec cette information, là aussi ca posait problème parce qu'il devrait trouver un moyen de faire passer l'information sans se faire connaitre (il était sencé etre suspendu de ses fonctions, si on découvrait qu'il avait quitté le domaine de Tarak il risqait gros).


« Pour répondre à ta question Saya, ce caillou est un élément chimique. Il est composé de nombreux poisons de divers type. Inutile de vous dire qu’il est très dangereux… »

Toujours dans ses pensées, il nota tout de meme qu'elle avait sauté sa question.
Le nombre était effrayant, à tel point que Takeo doutais des paroles de Talim... Comment pouvait-il y avoir autant de personnes adhérent à cette démence? La réponse venait lentement à son esprit: les terreurs de la guerre des deux factions. Pour la première fois, Takeo voyait nettement ce que la guerre pouvait provoqué chez les obsevateurs et les victimes.
[monologue philosophique interne! XD]

« Et… je pense que je vais en faire un presse livre. La couleur rouge concorde parfaitement avec mon étagère. Au fait, pour vos armes, ça vous dirait quelques modif'? Je les ai réparés, mais je les trouve un peu "plates"...»

Depuis que Talim avait commencé à perler, Takeo avait prit une pose en posant les coudes sur la table, les yeux dans le vide et le manton entre ses mains. Les paroles de Talim sur leurs armes le fit s'appuyer sur le dossier de sa chaise en jetant un vague regard sur les armes, il était encore dans l'histoire du caillou.

"Talim, si ce que tu as dit est vrai, ma première question à encore plus d'importance. Qu'est-ce que tu vas faire d'une arme aussi dangereuse? Est-ce qu'ils ont un moyen de la retrouver? Et est-ce qu'ils peuvent en créer une seconde?"

Le visage de Takeo était trés grave parce qu'il voyait à peu prés tous les résutats que la situation pouvait donner. Mais il se souvint quand meme de la question de Talim sur les armes et repensa à ce qu'il avait là-dessus dans sa mémoire.

"Des modifs? Oui ca me servirait bien ca..."

Takeo prit sa lance, le replia et la déplia plusieurs fois pour vérifier son bon fonctionnement. Parfait. Il la reposa dépliée en faisant le tri entre les différentes améliorations à faire chez Talim ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saya

avatar

Féminin Nombre de messages : 199
Age : 28
Localisation : à Key
Métier (dans le jeu) : tueuse sans favoritisme
Arme : Faux en argent nommée Mon
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: N'ai pas peur Talim *sourire sadique*   Jeu 4 Jan - 4:12

Lorsque Talim lui tendit son arme Saya la prit entre ses deux mains sans un mot, sans aucune expression sur le visage et elle l'empoigna avec douceur et fermeté. Un petit frisson la parcoura lors du touché de son arme, partant du bout de son doigt pour descendre le long de sa colonne vertébrale, ne laissant rien paraître elle regarda Talim et lui fit un délicat sourire de remerciement profond.
Saya se releva doucement de sa chaise, tout en tournant vivement la tête faisant voltiger ses cheveux de part et d'autre de son visage, elle posa une main sur le dossier et prononça tout bas à l'intention de Talim.


"Elle me convient telle qu'elle ..."

Elle déposa son regard sur la lame encore plus tranchante qu'elle ne l'avait connus la première fois qu'on lui avait offerte, jettant un regard vers la porte puis vers les deux autres personnes dans la pièce elle leur fit un discret sourire et un petit salut avec une courbette tout en leur avouant d'une petite voix.

"Je dois vous laisser l'on m'attend autre part ..."

Sur ses quelques mots elle se dirigea vers la porte à petit pas et ouvrit celle-ci sans grande difficulté et se contenta de la refermer le plus hermétiquement possible pour que Talim et Takeo ne sentent pas le froid glacial qui pronait au dehors.

Elle était munis d'une grande cape noir avec une capuche et se trouvait couverte des pieds à la tête, le frois faisait râge mais elle ne le sentait pas et se contentait de serrer contre elle le tissus chaud en polaire à l'intérieur. Arrivée à la porte de la ville elle murmura tout bas quelques mots et à peine une minutes plus tard un Lion blanc se présentait devant elle.

Le gros matou émit un petit gémissement et vînt directement se coller à Saya qui le prit dans ses bras, puis le petit moment d'émotion passé elle s'accrocha à sa grosse crinière et l'enfourcha, son pelage était doux et chaud, elle sentait la respiration de la bête comme une douce petite berçeuse et elle lui murmura quelques mots comme à son habitude et Suzuki et Saya détallèrent de la place principale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
N'ai pas peur Talim *sourire sadique*
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» PRISON BREAK - THEODORE BAGWELL
» Hitler à peur du fléau de malan'tai
» Test : Êtes-vous sadique ?
» Le sourire des marionnettes de Jean Dytar
» Même pas peur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life with Death :: Les zones mixtes :: La ville mixte: Key :: La place principale-
Sauter vers: